• 27 juin : ciné-bouff débat

     

    Mardi 27 juin au Hangar

     

    Ciné-débat : "Le chantier des possibles" 

    L'autogestion dans un quartier québécois.

     

    Film documentaire de Ève Lamont (1h10)

     

    Alors que l’aménagement urbain est de plus en plus laissé au privé et aux promoteurs immobiliers, imaginez un quartier qui s’organise… Ce film raconte un pan de l’histoire de Pointe-Saint-Charles, un quartier populaire de Montréal (Québec) qui se réapproprie son devenir et lutte contre la gentrification. Par leur implication tenace, les habitant.e.s développent leur vision de l’aménagement urbain et construisent des alternatives : expropriation populaire d’un bâtiment dans une friche industrielle pour y développer des projets alternatifs (bar, épicerie, ateliers, agriculture urbaine...), une coop d’habitation pour ainés… un antidote au défaitisme !

    Pointe-Saint-Charles a une longue histoire de lutte et d’auto-organisation. Les habitants du quartier ont su s’organiser pour lutter contre des projets dévastateurs, pour améliorer leur milieu de vie ou encore pour décider collectivement du type de développement urbain qu’ils souhaitaient. Ils ont su travailler ensemble malgré les divergences idéologiques et les moyens d’actions, l'action directe ou la concertation. Le film illustre deux de ces expériences rendues possibles grâce à l’action commune de gens d’horizons multiples réunis autour d'un commun, leur milieu de vie.

     

    Réalisatrice et camérawoman engagée, Ève Lamont a signé plusieurs documentaires: Méchante job (2001), Squat! (2002), Pas de pays sans paysans (2005), L’imposture (2010) et Le commerce du sexe (2015). Elle a passé près d’une dizaine d’années à filmer dans le quartier Pointe-Saint-Charles à Montréal pour la réalisation du Chantier des possibles.

    Nous profitons de la présence de québécois du quartier de Pointe-Saint-Charles, pour organiser cette soirée. Le film sera suivi d’une discussion avec des habitants du quartier qui sont engagés dans plusieurs de ces expériences et en particulier dans le projet de la mise sur pied d’un centre social autogéré. Vous pourrez également continuer la discussion autour d’un verre !

    Nous vous invitons également à venir un peu plus tôt pour partager un repas et l’apéro au Hangar.

                19h30 : repas-apéro 

                20h30 : film 

                21h30 : discussion

    PAF : 5 euros pour le repas et le film (suggérés) | Prix libre pour le film

    (Les bénéfices serviront à soutenir la réalisatrice et le Hangar de la Cépière qui nous prête généreusement la salle.)

     

    Au Hangar de la Cépière 

    8 bis rue de Bagnolet, 31100, Toulouse 

    Métro Arènes, bus 14 (rue du Pech)

    Venez en vélo ou en métro-bus, on ne peut pas se garer devant le Hangar.

     

    Lehangar.eklablog.com | facebook.com/lehangardelacepiere

    Le Hangar, espace autogéré de cultures populaires.

    Depuis 2000, cet atelier abandonné est devenu un lieu de rencontres et de mixité. Il a été détruit, puis reconstruit par un vaste chantier collectif bénévole. L'association Vivre à la Cépière organise plein d'événements au Hangar (milonga, cabaret, salon de livres, ciné-bouffe, expo,...).

    27 juin : ciné-bouff débat


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :